postheadericon L’artisanat marocain à l’honneur au siège de la banque Mondiale

Les merveilles de la cuisine et de l’artisanat marocain ont été mis en relief, hier au siège de la Banque mondiale à Washington, en présence de plusieurs personnalités représentants différentes nationalités. Cette réception, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Rachad Bouhlal, a permis à l’assistance de découvrir les particularités de la culture et de la civilisation marocaines qui puisent dans les vertus de l’ouverture et de la diversité. Les visiteurs, venus nombreux apprécier les saveurs et les arômes marocaines, ont eu droit à des mets succulents de l’art culinaire marocain dans toute sa richesse et sa diversité.

postheadericon L’artisanat marocain du cuir

Le cuir marocain a toujours joui d’une grande réputation. Le maroquin est connu et apprécié depuis le moyen Age. Il rivalisait , quant à la qualité, avec le cuir cordouan d’Andalousie et le boghari algérien. Le mouton et la chèvre, qui pullulaient dans le pays, fournissaient des peaux très recherchées aussi bien à la campagne qu’à la ville.

Artisanat du cuir : tannerie

Artisanat du cuir : tannerie

Peaux de mouton et peaux de chèvre faisaient vivre éleveurs des campagnes et artisans des villes.
Les grosses peaux (bœufs, vaches et chameaux), malgré leurs nombreux défauts dus aux parasites et au manque de soin lors de l’écorchage des bêtes, subissaient les traitements nécessaires pour être utilisées dans les industries du harnachement et de la chaussure.

Lire la suite de cette entrée »